Download Prise en charge medicale des personnes infectees par le VIH by Patrick Yeni, Stephane Blanche, Marc Bourliere, Elvire PDF

March 28, 2017 | Medicine | By admin | 0 Comments

By Patrick Yeni, Stephane Blanche, Marc Bourliere, Elvire Aronica, Collectif

Show description

Read or Download Prise en charge medicale des personnes infectees par le VIH : Recommandations du groupe d'experts PDF

Similar medicine books

Meningococcal Disease: Methods and Protocols (Methods in Molecular Medicine)

Because the first popularity of outbreaks of cerebrospinal or noticed fever on the finish of the 19th and the start of the 20th centuries, the threat of the meningococcus has been excessive at the record of public overall healthiness prio- ties. Few if any pathogens surpass the meningococcus within the rapidity and sev- ity with which it devastates formerly fit contributors.

Self-Assembling Peptide Systems in Biology, Medicine and Engineering

This is often the 1st ever textual content at the intrinsic self-assembling behaviour of peptides and the consequences of those homes for a large diversity of purposes. those contain protein conformational illnesses, the engineering of nanostructured biodegradable and biocompatible polymeric fabrics with capability functions in tissue engineering, biomedical units, commercial fluids and private care items.

Additional resources for Prise en charge medicale des personnes infectees par le VIH : Recommandations du groupe d'experts

Example text

3) Boîte de 90 gélules à 400 mg ou boîte de 180 gélules à 400 mg. (4) Boîte de 120 comprimés dosés à 500 mg. (5) En attente de l’avis de la commission de transparence. Le coût mensuel (en euros) des co-formulations d’INTI est de 395,85 pour le Combivir®, 474,60 pour le Kivexa®, 654,91 pour le Trizivir® et 538,84 pour le Truvada®. 28 PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES PERSONNES INFECTÉES PAR LE VIH Tableau 4-III Avantages et inconvénients des deux stratégies préférées pour un premier traitement antirétroviral (2 INTI + 1 IP et 2 INTI + 1INNTI) Avantages Inconvénients IP Barrière génétique forte (plusieurs mutations sont nécessaires pour conférer une résistance) Effets indésirables métaboliques Inhibiteurs et substrats du cytochrome CYP3A4 ; risque d’interactions médicamenteuses, en particulier pour les IP/r INNTI Faible nombre de comprimés et de prises Effets indésirables métaboliques moindres que ceux des IP Barrière génétique faible (résistance de haut niveau conférée par une seule mutation) Résistance croisée à l’ensemble de la classe Risque d’éruption cutanée et d’hépatotoxicité Inducteurs du cytochrome CYP3A4 ; risque d’interactions médicamenteuses que le taux d’échec virologique n’était pas significativement différent entre les patients recevant la névirapine et ceux qui recevaient l’efavirenz, mais l’équivalence n’a pas pu être affirmée.

MARY-KRAUSE M, COTTE L, SIMON A et al. Increased risk of myocardial infarction with duration of protease inhibitor therapy in HIV-infected men. AIDS, 2003, 17 : 2479-2486. 12. D’ARMINIO MONFORTE A, SABIN CA, PHILLIPS AN et al. Cardio- and cerebrovascular events in HIVinfected persons. AIDS, 2004, 18 : 1811-1817. 13. LEWDEN C, SALMON D, MORLAT P et al. Causes of death among HIV-infected adults in the era of potent antiretroviral therapy : emerging role of hepatitis and cancers, persistent role of AIDS.

Un risque plus élevé de mortalité persiste chez ces patients pendant 4 ans. Le groupe d’experts recommande : – d’améliorer le taux d’exhaustivité de la notification obligatoire de tout nouveau diagnostic d’infection par le VIH ; – de développer de nouveaux modèles statistiques afin de mieux apprécier l’incidence de l’infection par le VIH ; – d’utiliser des référentiels de pratiques dans le domaine de l’infection par le VIH à partir de ces recommandations, pour évaluer leur impact sur la qualité de la prise en charge et la survie des personnes atteintes ; – de maintenir les mesures pour améliorer l’accès aux soins et la prise en charge des ressortissants des départements français d’Amérique ; – de développer des stratégies : a) pour rendre plus précoce le dépistage, notamment chez les hommes hétérosexuels, chez les migrants originaires d’Afrique subsaharienne et chez les personnes de plus de 50 ans ; b) pour prévenir une prise en charge tardive des patients infectés qui connaissent leur diagnostic, notamment en intervenant auprès des patients à risque d’être perdus de vue et en organisant leur relance ; – de mettre en œuvre une surveillance médicale attentive des patients pris en charge tardivement, compte tenu des taux élevés de décès observés, et de poursuivre l’évaluation de prises en charge thérapeutiques spécifiques chez ces patients ; – de prescrire une prophylaxie contre la pneumocystose et la toxoplasmose à tout patient dont le taux de CD4 est au-dessous de 200/mm3 ; – de renforcer l’approche pluridisciplinaire de la prise en charge en raison de la diversité de la morbidité et de la mortalité, en profitant de la mise en place des COREVIH.

Download PDF sample

Rated 4.38 of 5 – based on 7 votes